AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebastian Ainsworth

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 21
AVATAR, © : richard madden (avatar de sweet poison)
JOB, STUDDIES : directeur d'investissement dans l'entreprise de son père.

MessageSujet: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:28


- Sebastian Ainsworth
oh, tell me now where was my fault in loving you with my whole heart.
✰ ✰ ✰

PRÉNOM, NOM: Ainsworth. Un nom prestigieux, en Australie. Plus, qu'un patronyme, il était devenu une marque, un symbole de réussite puisque l'entreprise prospère de son père, qui portait son nom, bénéficiait d'une reconnaissance nationale. Il a été baptisé Sebastian. Il ne l'aime pas particulièrement mais il en est content puisqu'il a échappé à Fitzgerald, prénom qui aurait lui être attribué si sa mère n'avait pas décidé de briser la tradition familiale. ○ AGE, DATE ET LIEU DE NAISSANCE: Sebastian a vingt-neuf, il est né au Sydney Hospital, le 16 juin mille neuf cent quatre-vingt-six mettant à un terme à la grossesse difficile de sa mère. ○ ORIGINES ET NATIONALITÉ: Il est australien de par son père et américain du côté de sa mère. Il est difficile pour lui de se définir comme étant l'un ou l'autre.   ○ MÉTIER/ÉTUDES: Il occupe le poste de directeur d'investissement dans les nouveaux bureaux de l'entreprise crée par son père : Ainworth Industries. C'est le plus haut poste avant celui de son paternel, PDG, fonction qu'il devra assurer un jour. Il est également membre du conseil d'administration.   ○ SITUATION FINANCIÈRE: aisé.  ○ STATUT CIVIL: il est marié, enchaîné à la même femme depuis trop longtemps, leur union bat de l'aile.  ○ SITUATION FAMILIALE: Les apparences sont primordiales dans la famille Ainsworth. Il qualifie lui-même ses parents comme étant des personnages hypocrites, odieux et cupides. L'argent, ils ne voient que ça, ils ne vivent que pour ça. Leurs enfants n'ont jamais été la priorité, ils ont délégué ce travail  à des nourrices puis des gouvernante. Il ne connaît pas vraiment ses parents en réalité puisqu'ils n'en ont jamais été. Il avait toujours eu l'impression d'être l'héritier et non le fils. Isobel, sa petite sœur était sa seule alliée dans cette famille fragilisée par les silences. C'était la seule personne qui comptait véritablement à ses yeux. Elle a choisi de retourner en Australie, il l'aurait fait également s'il avait eu le choix. Il est marié depuis six ans et il pensait naïvement qu'ils étaient heureux. Elle le trompe, il l'a découvert récemment mais, ne peut rien faire, car comme toujours dans sa famille, il faut sauver les apparences.. ○ TRAITS DE CARACTÈRE: L'ambivalence de Sebastian se devine. Il ne recherche absolument pas l'attention, mais son métier à responsabilité, lui donne une importance acquise. De plus, il attire le regard grâce à son charisme naturel qui souligne son aura mystérieuse. Son apparence souvent irréprochable témoigne de son exigence. Il aime l'ordre. Parallèlement, c'est un homme avenant et drôle. Il est de très bonne compagnie quand il accepte de laisser tomber son masque. Sous son apparente aisance, se cache pourtant un homme plus maladroit qui ne sait pas vraiment comment s'y prendre avec les femmes. Exprimer ses sentiments restent un défi pour lui. Il n'est ni doué, ni délicat. Il n'aime pas la violence ou la méchanceté gratuite, d'ailleurs il est très rancunier. ○ AVATAR: le très sexy Richard Madden  --:  ○ GROUPE: THERE'S NO PLACE LIKE HOME

○ first time that I felt connected to anything.
(01) Oscar. C'est le poisson rouge que sa sœur lui a offert, il y a quatre ans, peu de temps avant son départ. Elle voulait quelqu'un qui le surveille et qui veille sur lui puisqu'elle ne serait plus là pour le faire. Il n'aurait jamais cru qu'il passerait du temps à parler à un poisson rouge mais c'est pourtant ce qu'il fait régulièrement, devant son aquarium. Oscar, c'est son animal de compagnie miniature, qui lui sert également de psychologue. Il lui parle comme il se confirait à sa sœur, la seule personne intègre qu'il connaisse. Il le remplace à chaque fois qu'il meure. (02) Végémite. Il est très fier d'être  australien mais, vous ne réussirez jamais à lui faire avaler cette pâte à tartiner, pourtant symbole culturel. Cette pâte brune presque noire très salée et amer dégage une odeur nauséabonde de pourriture et un goût tout aussi infâme. Ursula, une de ses gouvernantes lui en faisait manger quand il n'était pas sage, un souvenir traumatisant. (03) Il n'a pas vraiment choisi sa voie, ayant toujours été destiné à rejoindre l'entreprise familiale. Son travail a fait de lui l'homme qu'il est aujourd'hui et il est plutôt fier de son parcours même s'il aurait préféré exercer une profession qui lui ressemble plus, une profession au contact des gens. Il rêvait d'être maître nageur sauveteur, pour être toujours à proximité de l'océan qu'il chérit tant. Ce métier n'était pas compatible avec le nom des Ainsworth. (04) Il a toujours trouvé qu'il s'était marié trop jeune, sous l’instance de ses parents, qui cherchait à créer une famille utopique, avec leur fils qui épouse son premier amour, fonde un foyer et reste à ses côtés jusqu'à son dernier souffle. Il avait fini par céder à cette pression psychologique.(05) Les parents de Sebastian pensent qu'il est en train de faire une crise d'adolescence tardive. Depuis qu'il a découvert que sa femme le trompe, il a décidé d'aller dans le même sens qu'elle en faisait tout ce qui lui plaît sans pour autant avoir une attitude autodestructrice. En vérité, il cherche simplement à guérir de cette blessure, seul. Son père ne le soutiendrais jamais. (06) Sebastian a toujours était terrifié par son père et il déteste l'idée qu'il tient d'un homme aussi vénal. Il n'admettra jamais qu'il se retrouve en lui. (07) Ayant grandi au sein d'une famille ou aucun sentiments, aucune émotions ne devaient transparaître, il s'est très tôt tourné vers la lecture. C'est au travers des pages qu'il s'est construit, qu'il s'est instruit. Et aujourd'hui encore, la lecture reste son échappatoire, un moyen de fuir la réalité pour un temps.(08). Il a découvert le divin poison qu'était l'alcool, il y a quelques mois. Il ne buvait pas auparavant. Il ne fume pas non, il a d'ailleurs du mal à supporter l'odeur de la cigarette.  



✰ ✰ ✰

PSEUDO/PRÉNOM: spf --:ÂGE, PAYS: 2o ans, enfin presque sifflote: & France ○ CONNEXION: 5/7 jours ○ VOTRE AVIS SUR LE FORUM: il est beau coeur:CRÉDITS: tumblrAUTRE: écrire ici.


Dernière édition par Sebastian Ainsworth le Mer 2 Sep - 0:49, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ainsworth

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 21
AVATAR, © : richard madden (avatar de sweet poison)
JOB, STUDDIES : directeur d'investissement dans l'entreprise de son père.

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:29

○ light up as if you have the choice.


RÈGLE #1 : Faire bonne figure.
2009, six ans plus tôt. Être dans cette maison était une corvée pour le jeune homme. Il détestait respirer l'odeur de l'hypocrisie qui embaumait la demeure telle une tâche tenace qui refusait de disparaître. Il n'avait néanmoins pas le choix. Son père avait requis sa présence et il savait qu'il ne fallait pas le contrarier.Le gala annuel de charité organisé par ses parents battait déjà son plein, soirée pendant laquelle ses parents prétendaient être philanthropes alors qu'ils étaient en réalité, motivés par l'ambition. Ce gala était encore plus important que les autres puisqu'il s'agissait du premier depuis implantation de l'entreprise à Cape May. Son avenir se décider ce soir. Sebastian savait qu'il était attendu, son père devait bouillonner intérieurement de ne pas le voir revenir. Face au miroir, il réajustait son nœud papillon qui lui coupait le souffle. Il ne se plaignait pas. Les nœuds papiers étaient aux hommes ce que les talons aiguilles étaient aux femmes: une torture à porter. Un petit sourire vissé sur son visage impassible, et il quittait la pièce où il avait trouvé refuge. Il slalomait entre les gens tout en distribuant des sourires polis. Il scrutait rapidement rapidement les gens dans l'espoir d'apercevoir sa sœur, la seule personne capable d'illuminer sa soirée. Sans résultat. Son père lui fit signe d'approcher. Sebastian soupira, il savait que l’aparté qu'il allait avoir avec son père ne signifiait rien de bon, il se résigna et se dirigea vers son père avec une apparente décontraction qui ne laissait pas transparaître son angoisse. «La jeune fille avec la robe rouge, celle avec la fleur dans les cheveux. Tu devrais aller lui parler. Elle s'appelle Ivy.» s'exclama t-il sur un ton enjoué que Sebastian ne lui connaissait pas. Sa requête sonnait comme un ordre dissimulé. Il arqua les sourcils, surpris et s'exécuta. Il croisa un serveur, pris son plateau en argent sur lequel était posé des coupes de champagnes. « Champagne, mesdemoiselles ?» proposa t-il d'une voix la plus suave possible. Une jeune fille lui sourit en prenant une coupe alors que l'autre passer une main dans ses cheveux alors que la dénommée Ivy lui lançait un regard hautain. «Oh ! Voyons Penelope, ce n'est qu'un serveur !» lança t-elle à son amie. «Un serveur ne porterait sans doute pas un costume Armani !» lui répondit-il du tac au tac. Elle le jaugea d'un regard nouveau, intéressé ou amusé, il ne savait pas trop. «Je suis Sebastian Ainsworth.» lâcha t-il finalement «Ivy Dickens.» répondit-elle, lui trouvant un intérêt nouveau. «Une coupe de champagne, Ivy Dickens ? » proposa t-il de nouveau en esquissant un petit sourire en coin pour la faire craquer. «Non merci. » déclina t-elle. Elle était détestable, il le sentait et pourtant, il l’appréciait. «Pas assez délicat pour vous ?» s'enquit-il alors sur un ton légèrement sarcastique. «Trop délicat à vrai dire. » d'une voix faussement offensée. «Je suis déçue, je pensais que vous feriez tout pour satisfaire vos invités...  » s'exclama t-elle dans un ton plus enfantin. Le même ton enfantin qu'une petite fille pourrie gâtée utiliserait pour demander un cheval à son père. «Et qu'est-ce qui vous satisferez ? » demanda t-il donc sur un ton plus sérieux. «Il faudrait m'offrir un verre, loin d'ici... » commença t-elle. « Tout de suite. ». Il n'eut même pas le temps de réagir qu'elle l'entraînait déjà vers la sortie.

RÈGLE #2 : Devenir quelqu'un d'important.
2009, deux mois plus tard « Quelqu'un sonne à la porte Mademoiselle Ivy !»
« Hé bien va ouvrir, bougre d'idiote. » la motiva t-elle en pointant du doigt la direction de la porte. La bonne parut blessée ce qui lui arracha un sourire. Sebastian entra dans la pièce en lui lançant un regard désapprobateur. Elle faisait fuir les bonnes à une vitesse impressionnante. «Laissez Natalia. Ce sont probablement mes parents. » lui dit-il alors qu'elle affichait une mine déconfite. «Prenez votre après-midi. Rentrez chez vous. Profitez de vos enfants. Vous le méritez. » lui dit-il en lui posant la main sur l'épaule. Natalia disparue aussitôt. « Tu es trop gentil. » lui fit remarquer Ivy. « Et toi tu es mauvaise. » rétorqua t-il alors qu'il ouvrait la porte pour accueillir ses parents. Ils s'installèrent tous dans le salon adjacent. « J'ai fais venir ces canapés de Paris. Ils sont divins, n'est  ce pas ? » s'exclama sur un ton enjoué. Sa bonne humeur était tellement communicative que même ses parents, monstre d'égoïsme, étaient méconnaissables, apaisés. Ils avaient presque l'air d'être normaux. Après s'être excusé, il s'éclipsa dans la cuisine, une grande pièce lumineuse décorée dans le style Européen. Son père lui emboîtait le pas. «Fils ! » l'interpella-il. Il s'assit à l'un des tabourets du mini-bar. Sebastian soupira, leur visite n'avait rien d'une visite de courtoisie, ils avaient toujours une idée derrière la tête c'était désespérant. Ils ne pourraient jamais les changer. «Tu es heureux avec Ivy ? » demanda t-il. Sebastian lui lança un regard médusé, il n'aimait pas la tournure que prenait la conversation. «Oui. » répondit-il hésitant alors qu'il avait déjà deviné les intentions de son père. Son père sorti un petit écrin de sa veste de costume. Il avait prémédité le coup. «Tu devrais l'épouser. » lâcha t-il. Sebastian tapa le poing sur le comptoir, faisant tomber le petit diamant sur le sol. « Je vais pas te mentir. Elle est mannequin. Elle a des milliers de followers partout dans le monde, elle pourrait être utile à l'entreprise. » continua t-il. Sebastian contenait tant bien que mal sa colère. Il n'arrivait tout simplement pas à y croire. L'argent, l'argent et l'entreprise, voilà tout ce qui comptait pour lui. «T'avais prévu ton coup pas vrai ? Il y a deux mois quand tu m'as demandé d'aller la voir ... » fulmina t-il alors qu'il faisait les cents pas dans la cuisine dans l'espoir de se calmer « Bien sûr ! Mais je ne pensais pas que tu en tomberais amoureux. C'est une bonne chose puis j'y trouve mon bonheur et toi aussi ! ». Sebastian quitta la pièce, s'en était trop. Il ne voulait plus rien entendre. Six mois plus tard, ils s'étaient mariés en vitesse, après avoir compris qu'elle était la femme de sa vie.


RÈGLE #3 : Évitez les scandales.
il y a quatre mois. 22h30. C'était l'heure affichée sur le cadran de sa montre lorsqu'il franchit sa porte d'entrée. La maison était plongée dans l'obscurité, comme c'était souvent le cas lorsqu'il revenait. Avec sa dernière promotion était venue de nouvelles responsabilités ce qui s'était traduit par une implication encore plus importante qu'avant. Ce mode de vie leur convenait parfaitement. Ils s'aimaient mais il avait chacun besoin de garder leur indépendance, ils savaient tous les deux que s'ils passaient leur journée ensemble, ils finiraient par s'étouffer mutuellement. En ce moment, Sebastian n'était qu'un fantôme dans la vie de sa femme, mais, il savait que c'était passager, le temps qu'il s'habitue à ses nouvelles obligations et tout redeviendrait comme avant. «JE SUIS RENTRE !» cria t-il en montant les escaliers qui menaient à l'étage. Elle l'attendait toujours avant de s'endormir. Elle n'était pas s'endormir seule et cela leur permettait de passer du temps ensemble, chose rare dernièrement. Il entra dans la chambre et se jeta sur le lit. Il était épuisé. Ivy était sous la douche dans la salle de bain crée en continuité de la chambre. Elle avait laissé la porte entre-ouverte. Il prit le livre posé en évidence sur la table de chevet et reprit sa lecture, la où il l'avait laissé. Une légère secousse interrompt sa lecture, puis une autre. Il soupire, elle laissait vraiment son portable traîné n'importe où. Il souleva son oreiller, se saisit de son portable pour le poser plus en évidence. « Chérie, tu as ... » commença t-il avant de se taire brutalement. Son portable avait vibré une nouvelle fois et le sms qui s'était affiché le bouleversa. Il n'avait pas cherché à lire ses textos mais, la lumière émise par son téléphone avait attiré son regard sur ces quelques mots On se voit demain, mon amour? Archie. Son cœur manqua un battement. Archie comme Archibald, son meilleur ami, depuis toujours. Il serra les points. Le message ne pouvait pas être plus clair. Il le glissa à nouveau sur l'oreiller. Il était cocu. L'amour de sa vie le trompait. Il était en colère, se sentait bafoué, trahi. En plus de lui briser le cœur, elle lui avait enfoncé un poignard dans le dos. Malgré sa fureur, quand elle apparue à l'encadrement de la porte, toute joyeuse, il affichait une mine imperturbable. Il était perdu mais ne laisser rien paraître. «Qu'est ce que tu disais mon cœur ? » demanda t-elle. Ses mots doux sonnaient comme des insultes. Comment pouvez-elle ? « Je te demandais comment s'est passée ta journée. » trouva t-il comme excuse. « Je l'ai passé à t'attendre mon chéri. Et toi ? » répondit-elle alors qu'elle prenait place à ses côtés. « Rien d'inhabituel. La machine à café est tombé en panne » lui menti t-il. La machine marchait très bien mais il n'avait pas envie de lui faire la conversation. Il attendait simplement qu'elle lui avoue ses fautes. Il pourrait lui pardonner si elle le faisait, tout de suite. Il la surveillait du coin de l'œil alors qu'elle consultait ses messages. Elle était restée parfaitement calme, normale. « Tu vas faire quoi demain ? » lui demanda t-il innocemment pour la pousser aux aveux. « Du shopping. » lui répondit-elle simplement, normalement. Ivy lui mentait et elle semblait ne pas en être dérangée. Elle le prenait vraiment pour un idiot. Ses parents ne lui avaient pas appris qu'il fallait se méfier de l'eau qui dort. Il n'y avait rien de pire au monde que la colère d'un homme patient.

RÈGLE #4 : Consommez sans modération.
depuis quatre mois Il ne supportait plus d'être chez lui de la même manière qu'il n'a jamais supporté d'être chez ses parents, il se demande s'il ne serait pas mieux chez eux. Son père avait beau être une enflure, il ne lui avait jamais caché ses intentions. Ses journées s'enchaînaient et ne se ressemblaient pas. Il faisait ce qu'il voulait tel un roi en sa demeure. Une semaine, il se noyait dans le travail, l'autre semaine, il ne venait pas ou partait en plein milieu de la journée. Il ne prenait même plus la peine de rentrer tous les soirs, préférant dormir dans sa voiture plutôt qu'à côté d'une menteuse.


Code:
Je pars à Hawaii, une semaine, désolé c'est le boulot.

Code:
Dois aller en urgence en urgence en Australie. Je serais de retour bientôt.


Voila le type de message qu'il laissait derrière lui. Il se demandait combien de temps sa 'femme' allait accepter ses fuites incessantes. Elle aurait déjà du s'en plaindre en vérité, c'était bien la preuve qu'elle ne l'aimait plus puisqu'elle avait trouvé un nouveau passe-temps bien plus intéressant. Il était piégé et cette idée le rendait malade. Le mot «divorce » n'existe pas dans la famille Ainsworth pour qui les apparences sont primordiales. S'il en parlait à son père, il les enverrait en thérapie de couple mais cela ne marche que si les deux personnes s'y investissent et il n'en avait plus l'envie. Il s'arrête désormais, dans un bar de pêcheur devant un verre de whisky, voilà sa thérapie. Il passait de long moment à regarder la serveuse, il ne savait pas pourquoi mais il trouvait qu'elle avait une présence apaisante. Elle lui renvoyait ses regards, il le voyait bien mais il était complètement perdu.



Dernière édition par Sebastian Ainsworth le Mer 2 Sep - 0:36, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iggy Goldwyn
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 108
AVATAR, © : gemma arterton + timeless
JOB, STUDDIES : children's books illustrator - full time bitch.
LOVE STATUS : "take it from the girl you claimed to love, you're gonna get some bad karma."
BUCKET LIST : get some work done ○ go eat froyo with leo ○ get a haircut ○ burn roman's old sweater ○ buy shampoo, the new york times and ink ○ call mom

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: available (roman, leo)

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:34

uugh, ce couple, je suis déjà lovelove:
bienvenue beau brun ! coeurcoeur:

_________________

i want to be good, i want to be cruel, i want to be the girl that you wanted in high school. i want to be the one, i want to be the one that makes you come undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ainsworth

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 21
AVATAR, © : richard madden (avatar de sweet poison)
JOB, STUDDIES : directeur d'investissement dans l'entreprise de son père.

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:37

Ils sont tellement parfait aussi smile:
Gemma c'est une bombe :aa/
Merci beaucoup :0:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesper Ingham

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 60
AVATAR, © : (jamie dornan, badass beard)
JOB, STUDDIES : police detective.
LOVE STATUS : single.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: available (○○○)

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:39

Je trouve aussi que le couple promet du lourd. :0:
Bienvenue. Razz

_________________
not in a million fights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Strauss

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 102
AVATAR, © : Lily James ©monroes
JOB, STUDDIES : serveuse dans le bar familial, pêcheuse de temps à autre.
LOVE STATUS : il y en a un qui rode.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: (seb, x, x)

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:46


(même pas besoin que tu me dises le nouveau nom, j'ai cramé avec le ''worth'' you're worth it héhé)

Bienvenue, t'es la plus belle vue du bar, tu gères (et courir: coeur: lovelove: haha: catt2: coeurcoeur:2 fleur:: coeur4: bisous: bisous: cry2: brille: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim McKibben
✰ let the light guide you way.
avatar

SINCE : 17/08/2015
LETTERS : 167
AVATAR, © : Cody Christian. (my daffodil/ava)
MULTINICKS : Holden, the globe trotter.
JOB, STUDDIES : Lifeguard at Jersey Beach.
LOVE STATUS : In love w/two different girls, it's complicated.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 22:47

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escapefromreality.forumactif.org
Sebastian Ainsworth

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 21
AVATAR, © : richard madden (avatar de sweet poison)
JOB, STUDDIES : directeur d'investissement dans l'entreprise de son père.

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 23:02

JAIMIE & CODY courir:
Merci beaucoup tous les deux Smile

Ruth → héhé --: t'es pas mal non plus sifflote: (bah whoui, j'allais pas tout enlever non plus smile: fallait bien que tu le retrouves drunk:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Marx
(✮) Is it desire or is it love that I'm feeling for you
avatar

SINCE : 23/08/2015
LETTERS : 252
AVATAR, © : (Logan Lerman) ©Crick - Bassnectar&yearsandyears.
MULTINICKS : G&M.
JOB, STUDDIES : professional baseball player on break.
LOVE STATUS : engaged to Vittoria but is the father of Clary's future baby.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: {1/3} free. (evie, boyd)

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 23:07

Richard. bave: bave: ROBB STARK. (désolé je suis en pleine folie got en ce moment sifflote: )
Et puis excellent choix de scénario. smile:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. coeurcoeur:

_________________

- Here we are On the road
together Racing time You & I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisha Clarke

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 39
AVATAR, © : Willa Holland, gentleheart
JOB, STUDDIES : Barmaid
LOVE STATUS : single, maman d'une petite fille de 2 ans

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Lun 31 Aoû - 23:23

Trop de belles têtes partout haha:
Bon courage pour ta fiche courir:

_________________

YOU WON'T SEE ME FALL APART
'CAUSE I'VE GOT AN ELASTIC HEART
I will stay up through the night
And let's be clear, won't close my eyes
And I know that I can survive
I'll walk through fire to save my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mar 1 Sep - 23:23

Oh mon dieu, Madden. I love you
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche. brille2: sifflote:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebony Greenhill

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 53
AVATAR, © : victoria moroles
LOVE STATUS : single

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mar 1 Sep - 23:23

Madden :aa/ lovelove: coeur:
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

_________________


« i just wanna love you »
"Don’t presume to tell me what I will and will not do. You don’t know me!"  - Rose DeWitt Bukater Dawson © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Bridges

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 102
AVATAR, © : dylan sprayberry, bombshell
JOB, STUDDIES : barman at the meyers
LOVE STATUS : devastated after her death

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: open (☆☆☆)

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mer 2 Sep - 0:00

Bienvenue parmi nous I love you

_________________
when tomorrow comes i'll be on my own feeling frightened of the things that i don't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ainsworth

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 21
AVATAR, © : richard madden (avatar de sweet poison)
JOB, STUDDIES : directeur d'investissement dans l'entreprise de son père.

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mer 2 Sep - 0:58

Dean → haha merci I love you (et c'est totalement compréhensible  :0:)
Elisha → merci beaucoup et je te retourne le compliment  brille: Willa est juste  cryy/
Betzy →  Merci smile: J'ai eu la même réaction que quand j'ai vu Hayley :aa/ bave: down:  
Ebony → Il fait de l'effet à tout le monde courir: smile:
Merci Maxim  --:

J'ai terminé ma fiche, j'attends juste le passage de ma blonde favorite avant de la signaler Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boyd Slater

avatar

SINCE : 27/08/2015
LETTERS : 70
AVATAR, © : hunter parrish + crick.
MULTINICKS : pyper, la délicieuse.
JOB, STUDDIES : employé au Newman Beerhouse ; son oncle et sa tante tiennent ce bar depuis un peu plus de trente ans. Il a toujours voulu travailler à leurs côtés.
LOVE STATUS : célibataire ; ses manies de gamins, son manque de sérieux, son côté iresponsable, ... Tout cela fait qu'il ne peut trouver chaussure à son pied.

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mer 2 Sep - 9:57

Bienvenue ici, joli mâle girl:

_________________

       
    ONE DAY

    And life passes you by. Don't be wasting your time on your own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Strauss

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 102
AVATAR, © : Lily James ©monroes
JOB, STUDDIES : serveuse dans le bar familial, pêcheuse de temps à autre.
LOVE STATUS : il y en a un qui rode.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: (seb, x, x)

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mer 2 Sep - 19:20


parfait pour moi cryy/ I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim McKibben
✰ let the light guide you way.
avatar

SINCE : 17/08/2015
LETTERS : 167
AVATAR, © : Cody Christian. (my daffodil/ava)
MULTINICKS : Holden, the globe trotter.
JOB, STUDDIES : Lifeguard at Jersey Beach.
LOVE STATUS : In love w/two different girls, it's complicated.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   Mer 2 Sep - 22:20

Si tout est parfait pour Ruth, alors je valide. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escapefromreality.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
if you are going through hell, keep going ▲ (sebastian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2nd Armored "Hell On Wheels"
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Quelques photos d''Etendard
» In Vino Veritas ( Jub' Amy) Le Hell Angels ( Salem City : 12 Km de l'Institut)
» Danyboy ✤ « What the hell is a Hufflepuff ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- MAKE THIS GO ON FOREVER  :: II ○ ALWAYS WHERE I NEED TO BE. :: FEELS LIKE COMING HOME. :: AFIRE LOVE, LOVE-