AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 she is the night terror.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 11:11


- elizabeth « betsy » krzeminski
I don't need a congressional honor.
I don't need your approval or the President's.
I know my value, anyone else's opinion doesn't really matter.

✰ ✰ ✰

PRÉNOM, NOM: Elizabeth, c'est ainsi qu'on l'appelle lorsqu'elle ne se retourne pas pour articuler de façon acerbe qu'elle préfère qu'on l'interpelle par un surnom qui n'est autre que Betsy. Neuf lettres qui la relient à ces origines anglaises, racines oubliées et effacées avec un patronyme aux saveurs soviétiques. Krzeminski. On le prononce à l'américaine, on se bat avec les premières lettres qui ne forment aucun son commun. « Dis-moi, tu serai pas de la mafia russe par hasard ? » Elle se contente d'étirer les lippes, le sourire artificiel mais cette lassitude bel et bien réelle. ○ AGE, DATE ET LIEU DE NAISSANCE: Années qui passent, les époques qui défilent et qui laissent des marques. Vingt-neuf ans et elle a cette impression de faire plus jeune. Et parfois plus âgée. Elle a connu les ruelles londoniennes, les manières anglaises, a été élevée ainsi avant d'emménager aux États-Unis d'Amérique car ses parents souhaitaient changer d'environnement. Vingt-neuf ans où troubles, émerveillements, angoisses, joies et surprises se sont mêlés. De bons souvenirs, de moins bons, certains qu'elle essaie d'effacer en un souffle qui se veut libérateur, elle enferme ses secrets dans une boîte de Pandore qu'elle craint de rouvrir, souhaitant conserver le peu de lucidité qu'il lui reste. ○ ORIGINES ET NATIONALITÉ: L'anglaise qui ne pouvait pas être qu'anglaise, qui avait besoin de ce brun d'originalité. « Comment tu t'appelles ? » qu'on lui demandait par curiosité, n'arrivant pas à mettre des origines sur le faciès aux mélanges multiples. « Elizabeth. ». L'accent anglais qui émerveille, il n'y a plus aucun doute. La douceur et la grâce de ses mouvements montre qu'elle a connu les vrais tea time et puddings. « Krzeminski. » Et là, ils ne comprennent plus, ils remettent en doute leur hypothèse. « Tu te camoufles avec un prénom anglais mais tu travailles pour la mafia russe ? » Mère qui n'avait connu que les terres de Grande-Bretagne durant son adolescence, qui dût s'en aller pour les sols enneigés d'une Russie hivernale. Rencontre hasardeuse, relation qui se complique mais qui ne les laisse pas de marbre, les rouages qui ne s'arrêtent plus, et l'arrivée d'une gamine qui ne fait que hurler. ○ MÉTIER/ÉTUDES: S'adapter. Quelque chose qu'elle fait depuis ses vingt-ans, depuis qu'elle a décidé qu'elle n'avait fait que gâcher son temps durant son adolescence. Voir le monde, voyager, observer les paysages qu'elle ne verra peut-être plus. Apprécier les horizons avant qu'ils ne disparaissent par des mains d'hommes avides. En neuf ans, elle a parcourut les États, elle a vu les réserves naturelles et les constructions modernes de Las Vegas, elle a vu des individus démunis, pensant qu'ils étaient au plus bas avant de faire quelques kilomètres pour se rendre compte qu'il y avait bien pire. Elle a contemplé les richesses naturelles, pensant que c'était les plus belles choses qu'elle pouvait avoir la chance de voir, avant d'arriver à une autre destination où elle pensa de même. Elle survit au jour le jour, les boulots qu'elle pratique ne sont que de l'ordre des services. Bar-tender ici et là, danseuse d'un soir. « Tu peux nous la faire à la Alerte à Malibu ? » Maître-nageuse sauveteuse quand elle arrive aux étendues de sable chaud. Comme à Cape May. ○ SITUATION FINANCIÈRE: Les géniteurs, pleins aux as. Qui laissent derrière eux un héritage où l'abondance ne manque pas, où la richesse n'est que primordiale. Les moyens, elle les a. Nombreux sont les chiffres avant le dollar inscrit sur ses relevés bancaires, elle n'a pas besoin de faire attention aux dépenses et la voilà qu'elle se met à exercer le métier de serveuse, de danseuse, de secrétaire ou de maître-nageur. Elle se met dans cette masse, cette foule ordinaire qui travaille, se dissimule entre eux pour paraître banale. Très peu sont les individus conscients du background familial qui définit sa classe sociale. ○ STATUT CIVIL: Elle est la brise qui vient refroidir vos joues, celle qui passe mais qui ne s'arrête pas pour vous observer. Celle qui dessinera un sourire incertain à celui qui lui plaît, celle qui lancera des regards à cet homme, puis à cet autre au coin de la rue. Celle que l'on verra au bras de l'un, puis de l'autre, alors qu'il n'y a eu qu'une journée d'intervalle. Celle qui a besoin de changement pour se sentir vivre, celle qui vous file entre les doigts alors que vous refermez vos paumes sur cette chair, celle qui est déjà loin. ○ SITUATION FAMILIALE: Famille nombreuse. Une grande sœur, un grand frère. Une petite sœur, un petit frère. Et elle, au milieu de la fratrie. Des relations aussi complexes les unes que les autres, elle les adore et les hait en même temps, les protège et les blesse de sa propre poigne, de ses propres commentaires au venin mortel, des termes dont la signification ne lui semble que méchante alors qu'elle est torturante. Elle les aime, mais à des niveaux différents et elle le montre, ils le savent et en font de même. ○ TRAITS DE CARACTÈRE: abordable ✰ accueillante ✰ affectueuse ✰ agréable ✰ ambitieuse ✰ artistique ✰ astucieuse ✰ authentique ✰ bienveillante ✰ capable ✰ charmeuse ✰ clémente ✰ compatissante ✰ compréhensive ✰ convaincante ✰ critique ✰ débrouillarde ✰ digne de confiance ✰ diplomate ✰ dynamique ✰ éloquente ✰ empathique ✰ entreprenante ✰ indulgente ✰ intrépide ✰ inventive ✰ méthodique ✰ observatrice ✰ ouverte d'esprit ✰ polyvalente ✰ respectueuse ✰ sensible ✰ serviable ✰ tempérée ✰ tenace ✰ acerbe ✰ accusatrice ✰ autoritaire ✰ bavarde ✰ blessante ✰ calculatrice ✰ capricieuse ✰ catastrophiste ✰ compliquée ✰ désinvolte ✰ énigmatique ✰ étourdie ✰ excessive ✰ humiliante ✰ impulsive ✰ influençable ✰ maniaque ✰ maniérée ✰ obstinée ✰ prétentieuse ✰ rancunière ✰ revancharde ✰ sournoise ✰ susceptible ✰ tempétueuse. ○ AVATAR: Hayley Atwell. ○ GROUPE: One day it's here and then it's gone.

○ first time that I felt connected to anything.
Gestuelle maladroite, elle a perdu la main. Autrefois agile et adroite, ses mouvements sont désormais plus hésitants,  méfiants et brusques quand il s'agit d'actions quotidiennes. Comme constamment sur ses gardes, surveillant ses arrières en cas de moindre problème, il lui arrive de s'emporter et de ne plus mesurer ses actions et les conséquences qui peuvent en découler. « Oh calmez-vous, je ne fais que rejoindre mon appartement à l'étage du dessus. » qu'on lui a dit alors qu'elle avait attrapé le col du pauvre individu qui la suivait dans la cage d'escalier, qu'elle avait plaqué contre un mur, chaque membre tremblotant sous l'adrénaline. ✰ Son appartement. Provisoire, comme tous les autres. Elle sait qu'elle ne restera pas longtemps. Enfin, c'est ce qu'elle a prévu et ne connaissant pas le dessein qui se construit, elle ne peut pas en être sûre et certaine. Se faire un peu d'argent alors qu'elle n'en a pas besoin, profiter des allées de Cape May, respirer l'atmosphère estivale qui l'apaise. La destination de choix. Depuis longtemps elle avait voulu y mettre les pieds, n'entendant que de bonnes remarques sur l'endroit. ✰ Quand elle aime, elle ne compte pas. Et effectivement, il suffit de voir ce qu'elle a dans ses sacs de voyage, ou comment elle décore les différents appartements dans lesquels elle reste pour minimum deux semaines. Des références aux comics qu'elle lit depuis son enfance, des figurines qui ornent ses meubles, des bande-dessinées qui ne tiennent plus dans les bibliothèques. Et quand elle s'en va pour une nouvelle destination, elle fait ses paquets. Paquets qu'elle envoie dans sa demeure en Pennsylvanie. ✰ Malgré les longues balades entreprises, elle n'en reste pas moins féminine et n'oublie jamais de se vernir les ongles des mains. « Bon, tu démarres cette voiture ou on reste planter là comme des piquets ? » Pour elle, c'est primordial. Comme une addiction, elle n'essaie cependant pas de jouer avec les couleurs trop vives, préférant quelque chose de sobre ou de commun comme un rouge enivrant. « Attends, j'ai pas envie que mon vernis s'étale sur le volant, laisse le sécher ! » ✰ S'il y a une chose avec laquelle elle ne peut pas vivre, c'est son thé. Le thé du matin, de l'avant-repas, de l'après-repas, du goûter, de l'avant-dîner, de l'après-dîner, et celui juste avant d'aller se coucher. Certains sont adeptes des cafés, elle, elle se contente de la théine. Que ce soit en demandant une tasse au bistrot du coin, chez elle avec ses paquets préparés et venus directement d'Angleterre, dans un thermos lors de longs trajets, elle a toujours du thé sur elle. ✰ Mauvaise habitude qu'elle n'essaie pas de changer. Quittant l'appartement, les clés en main, elle en oublie de verrouiller la porte d'entrée. « Mais t'as pas peur de te faire cambrioler ? » Ce à quoi elle répond que cela n'a pas encore été le cas, que personne à sa connaissance, n'avait posé un pied curieux dans une demeure qui n'était pas la sienne et surtout sans invitation. « De toute façon, si jamais je le prends la main dans le sac, il va passer un sale quart d'heure. » ✰ Fille de militaires. Paternel, ancien pilote de chasse. Mère, médecin de l'armée. Elle aurait voulu suivre les pas de ses tuteurs mais de trop nombreux événements eurent lieu, des obstacles à cet objectif qui n'était désormais plus que vain. Un rêve qu'elle n'atteindra malheureusement jamais, elle se lamente parfois sur son sort mais relève aussitôt le menton pour ne pas perdre l'once de bravoure qui l'anime. ✰ Vingt-neuf ans et elle se conduit parfois comme adolescente, ou une jeune adulte. Entre les différents réseaux sociaux où sont activité est enviée, les doigts qui tapotent sur les différents claviers aussi bien matériels que tactiles, elle est toujours connectée et est courant de tout ce qu'il se passe dans le monde. Passion qui lui fait passer le temps, hacking qui se veut gentil mais qui pourrait avoir des répercussions si elle décide de jouer avec les informations qu'elle récolte. Des services demandés, ici et là, contre un peu de bifton qu'elle accumule, dont elle n'a pas besoin. Mais si elle commençait à tendre ses compétences sur un plateau d'argent, sans demander quelque chose en échange, les autres oublieraient que rien n'est gratuit dans la vie.

✰ ✰ ✰

PSEUDO/PRÉNOM: Bobbi. ○ ÂGE, PAYS: Vingt-ans, France. ○ CONNEXION: Un peu tous les jours. ○ VOTRE AVIS SUR LE FORUM: Magnifique, simple de compréhension, j'aime.  I love youCRÉDITS: fyeahhayleyatwell.tumblr.com. AUTRE: J'espère trouver des liens itout ça. --:


Dernière édition par Betsy Krzeminski le Mar 1 Sep - 21:49, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 11:11

○ light up as if you have the choice.


Frôle le zéphyr qui se laisse glisser sur des pommettes rosées par la brise. Il chatouille des lippes endormies et silencieuses, celle qui laisse passer l'air frais d'une nuit tombée entre ses doigts. Féline est celle qui avance d'un pas qui se veut léger et paisible, celle qui dans une main tient un verre de fond de vodka déjà savouré par l'odorat. Elle fait tourner son breuvage alcoolisé avec son poignet qui effectue des mouvements circulaires, un geste qu'elle continue de répéter inlassablement comme damnée dans des pensées qui dévorent son attention. Le sable de Cape May vient se glisser sous ses pieds, entre ses orteils, l'endroit est inédit, c'est la première fois qu'elle s'y aventure. Sensation qui l'apaise, elle. Elle, celle qui vit dans des tourments, celle qui prend désormais du recul afin de faire le point sur une existence qui se veut dégradante, esquintante. Betsy, elle n'a fait que fuir. Encore et encore. Fuir ce côté revêche, fuir cette adolescence où les problèmes et tensions n'avaient fait que s'accumuler. Le poids sur les épaules, elle avait cette impression de tenir tout un monde, de subir les tracas de chacun en plus de ceux qui l'intriguaient et la touchaient personnellement. Fuir. Fuir les obligations, fuir les situations où elle devait se courber afin de s'excuser au mieux. On ne l'a pas laissé faire. On ne lui a pas pardonné.  

Instants d'une jeunesse révolue. La route assombrie par une nuit qui tombe, les allées étroites et les virages, les fossés qui l'entourent et la forêt qui l'étouffe. Elle avait vingt-ans quand tout s'est déroulé. Deux décennies, un copain avec qui elle était depuis déjà quatre ans, et le bébé sur les genoux de ce dernier. La dispute qui éclate, une raison futile et puérile qui la laisse aujourd'hui amère et acerbe. Les cris qui commencent à être de plus en plus assourdissants, les pleurs d'un nouveau-né qui qui résonnent, l'attention qui n'est plus sur la trajectoire. Et pourtant, il ne cesse de lui dire, de lui donner cet ordre. « Regarde la route, bon sang ! » Elle l'ignore, comme elle sait si bien le faire, elle crie plus fort que lui pour se faire entendre, les dires de son compagnon lui passant au-dessus de la tête, le bruit ambiant étant mis sur silence pour qu'elle puisse parler sans être dérangée. Et c'est là. Là, qu'elle tourne sa tête, lorsqu'elle a terminé sa tirade de dix pieds de long, quand elle pose son regard droit devant afin d'observer la route, qu'elle voit ce qu'elle a commis. Et comme bloquée, comme si inconsciemment, elle sait qu'elle ne peut rien éviter, les paumes qui restent accrochées au volant ne font rien. Respiration coupée, le flot de sentiments qui l'envahit. Crainte, angoisse, culpabilité mais surtout espoir.

Espérance envolée, arrachée dès lors qu'elle observe les dégâts que son obstination a causé. Tout ce qu'elle voit, c'est le carmin. Qui coule et qui ne s'arrête pas, qui glisse sur une peau, sur les membres inertes, sur les corps qui ne bougent plus. Respirent-ils ? Elle, elle est consciente. Et pourtant, elle a l'impression que rien de tout cela n'est réel. Un cauchemar, des spectres qui la hantent et qui jouent avec son esprit, l'essence qui a toujours été tourmenté par des maux qu'elle-même ne pouvait pas pointer. Elle ferme les yeux, les poumons qui peinent à faire fonctionner la machine, les rouages bloqués par l'angoisse grandissante alors qu'elle saisit celui qui n'aura vécu que quelques mois. Monde qui s'écroule sur les frêles épaules, champ de bataille massacrant, lourdes pertes qu'elle a, encore aujourd'hui du mal à concevoir. 

« Je pense qu'on a été assez clair. Tu n'as plus rien à faire ici. » Les mots sont tranchants. Sa sentence est méritée et elle ne la refuse pas. Elle l'accepte, tête haute parce qu'elle a toujours été fière, le menton relevé et le regard d'une hargne sans nom parce qu'elle ne s'est jamais courbée sous l'autorité des beaux-parents qui n'en étaient pas. « Ravale ton honneur. » Et elle claque la porte, le sac sur le dos, les poings serrés mais l'amour-propre qu'elle ne dissimule pas. Elle a tout perdu, elle ne peut pas se permettre de pâlir sa dignité, peu importe les circonstances. Peu importe la douleur, les lésions qui ornent son corps, les ecchymoses qui souligne la férocité dont elle a fait preuve pour se cogner sur les façades. Soigner une douleur sentimentale, intérieure, par des tiraillements physiques. C'est ainsi qu'elle oublie, qu'elle enfouie cet événement dont les tragédies lui ont été fatales. Le regret la submerge, elle se noie. Elle se noie, alors qu'elle marche dans les rues, à la recherche d'un logement. A la recherche de quelqu'un qui voudrait bien accueillir un monstre comme elle.

« Betsy ? C'est original. Mais ça a son charme. » Il lui sert une tasse de thé avec la petite douceur sur le côté. Encore un peu et elle se croirait de retour sur ses terres natales, celles qui l'ont vu vivre il y a bien des années. Betsy, elle hoche simplement la tête sans en dire plus, presque intimidée par celui qui décide de l'accueillir. Elle ne l'a pas dit à ses parents. Qu'elle n'avait aucun endroit où vivre. Eux, ils pensaient qu'elle était encore au chevet de son copain. Qui ne l'était plus. Betsy, elle se contentait de marcher pour faire de nouvelles rencontres, voir de nouveaux faciès et essayer de sympathiser. « Je te fais confiance pendant mon absence. Enfin, il y a les caméras de sécurité qui t'observent, les détecteurs de mouvements... » Confiance. Elle ne peut s'empêcher de lâcher un rire qui se veut honnête, mais elle se reprend lorsqu'une certaine information la titille. La curiosité qu'elle cache, elle ne veut pas empiéter sur un territoire qui n'est pas complètement sien. « Sans vouloir paraître indiscrète... Vous allez où ? » Il lui fait signe de boire son thé car il risque de refroidir, puis s'assoit alors qu'il semblait prêt pour la quitter, la laisser dans une nouvelle solitude entre quatre murs largement espacés. « Ici et là, partout à la fois ! Visiter du pays, prendre du bon temps tant que la jeunesse le permet. » Sages paroles qui la laissent rêveuse. Elle boit une gorgée, une seconde, sans pour autant répondre à ce regard insistant qui la toise, observateur. Elle réfléchit, avant d'oser. « Je peux venir avec vous ? » Elle aussi, elle a envie de liberté. Et de profiter. De marcher, de découvrir, de rester émerveillée devant des choses qu'elle ne verra peut-être jamais si elle reste aux mêmes endroits de façon permanente. « A une seule condition. » Il étire ses lippes dès lors qu'il voit les prunelles féminines se lever vers les siennes, les iris dilatés par la concentration happée. « Tu peux venir si tu arrêtes de me vouvoyer. »




Dernière édition par Betsy Krzeminski le Mar 1 Sep - 20:54, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iggy Goldwyn
clever as the devil and twice as pretty.
avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 108
AVATAR, © : gemma arterton + timeless
JOB, STUDDIES : children's books illustrator - full time bitch.
LOVE STATUS : "take it from the girl you claimed to love, you're gonna get some bad karma."
BUCKET LIST : get some work done ○ go eat froyo with leo ○ get a haircut ○ burn roman's old sweater ○ buy shampoo, the new york times and ink ○ call mom

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: available (roman, leo)

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 11:13

coucou toi, bon choix de t'être laissée tenter coeur:
alors pour ma port, je vote Hayley Atwell, j'aime trop son petit charme vintage et je trouve sa beauté plus subtile --: mais évidemment, néanmoins, scajo est de la bombe d'avatar quoi qu'on en dise I love you

_________________

i want to be good, i want to be cruel, i want to be the girl that you wanted in high school. i want to be the one, i want to be the one that makes you come undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teddy Bridges

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 69
AVATAR, © : dylan o'brien + brat face.
JOB, STUDDIES : drug dealer, by night in a fast food, by day in a bd shop.
LOVE STATUS : attracted by his dead boyfriend's brother.

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 11:16

+1 pour iggy, hayley est tellement down: down:
bienvenue à toi, hâte de voir ce que tu vas nous pondre --: et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 11:19

Merci beaucoup Iggy. I love you Je note pour Hayley, j'avoue que j'avais déjà une préférence pour elle et ce côté que d'autres personnalités n'ont pas, même si je ne suis qu'amour pour SJo lovelove:

Je te remercie Teddy. --: Bon dans ce cas-là, deux voix pour Hayley, qui dit mieux ? crier:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boyd Slater

avatar

SINCE : 27/08/2015
LETTERS : 70
AVATAR, © : hunter parrish + crick.
MULTINICKS : pyper, la délicieuse.
JOB, STUDDIES : employé au Newman Beerhouse ; son oncle et sa tante tiennent ce bar depuis un peu plus de trente ans. Il a toujours voulu travailler à leurs côtés.
LOVE STATUS : célibataire ; ses manies de gamins, son manque de sérieux, son côté iresponsable, ... Tout cela fait qu'il ne peut trouver chaussure à son pied.

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 13:42

Hayley, elle est magnifique cette femme. Et puis ta plume ... girl:
Bienvenue ici, amuse-toi bien parmi nous et si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.
En attendant, Hayley t'est réservée pour quatre jours I love you

_________________

       
    ONE DAY

    And life passes you by. Don't be wasting your time on your own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 13:48

Et que dire de Hunter ? brille2: Je te remercie pour l'accueil et la réservation. I love you Pour les interrogations, questions, autres, je n'hésiterai pas ! lovelove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Marx
(✮) Is it desire or is it love that I'm feeling for you
avatar

SINCE : 23/08/2015
LETTERS : 252
AVATAR, © : (Logan Lerman) ©Crick - Bassnectar&yearsandyears.
MULTINICKS : G&M.
JOB, STUDDIES : professional baseball player on break.
LOVE STATUS : engaged to Vittoria but is the father of Clary's future baby.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: {1/3} free. (evie, boyd)

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 13:53

Ce choix d'avatar, j'aime déjà ce que je peux lire. down: coeur:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. coeurcoeur:

_________________

- Here we are On the road
together Racing time You & I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 13:55

Logan Lerman. cryy/ sifflote: bave: lovelove:
Merci beaucoup Dean. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim McKibben
✰ let the light guide you way.
avatar

SINCE : 17/08/2015
LETTERS : 167
AVATAR, © : Cody Christian. (my daffodil/ava)
MULTINICKS : Holden, the globe trotter.
JOB, STUDDIES : Lifeguard at Jersey Beach.
LOVE STATUS : In love w/two different girls, it's complicated.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 18:00

Le choix, j'adore. down:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escapefromreality.forumactif.org
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 18:06

Moh, le magnifique Cody. I love you
Merci beaucoup à toi ! brille:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlyn Storm

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 41
AVATAR, © : Emilia Clarke (c) night sky
JOB, STUDDIES : Institutrice
LOVE STATUS : t’as le cœur entre les cuisses.

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 18:26

L'avat' + le début de fiche magnifique jeu meurs brille: down:
Bienvenue ici en tout cas lovelove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 18:30

Merci beaucoup Ashlyn. I love you lovelove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesper Ingham

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 60
AVATAR, © : (jamie dornan, badass beard)
JOB, STUDDIES : police detective.
LOVE STATUS : single.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: available (○○○)

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 19:14

Je ne connais pas du tout Hayley mais elle me semble familière. Arrow Elle est vraiment belle. down:
Et ta plume. Que dire de ta plume ? J'adore ton style. coeurcoeur:2

Bienvenue à toi. smile:

_________________
not in a million fights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 19:24

Hayley fait partie du Marvel Cinematic Universe, elle a principalement joué dans Captain America, le rôle de Peggy Carter, et du coup elle joue aussi dans la série qui est dédiée à ce personnage, Agent Carter. :0: Merci à toi pour l'accueil et le compliment I love you Puis Jamie Dornan lovelove: crier:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Strauss

avatar

SINCE : 31/08/2015
LETTERS : 102
AVATAR, © : Lily James ©monroes
JOB, STUDDIES : serveuse dans le bar familial, pêcheuse de temps à autre.
LOVE STATUS : il y en a un qui rode.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: (seb, x, x)

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 20:33


Bienvenue bisous:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 20:35

La sublime Lily James. I love you
Merci beaucoup. cryy/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 22:07

bienvenue et bonne chance pour ta fiche brille:
très bon choix d'avatar down:
Revenir en haut Aller en bas
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 22:10

Merci beaucoup Will. I love you
Je te retourne le commentaire sur l'avatar cryy/ lovelove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Marx
(✮) Is it desire or is it love that I'm feeling for you
avatar

SINCE : 23/08/2015
LETTERS : 252
AVATAR, © : (Logan Lerman) ©Crick - Bassnectar&yearsandyears.
MULTINICKS : G&M.
JOB, STUDDIES : professional baseball player on break.
LOVE STATUS : engaged to Vittoria but is the father of Clary's future baby.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY: {1/3} free. (evie, boyd)

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 22:13

Ta plume, le personnage. down: down:
Ta fiche est parfaite. lovelove: brille2:
Je te valide, bon jeu parmi nous. coeurcoeur:

_________________

- Here we are On the road
together Racing time You & I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betsy Krzeminski

avatar

SINCE : 01/09/2015
LETTERS : 159
AVATAR, © : hayley atwell.
JOB, STUDDIES : she goes, here and there. she doesn't know the path she follows, she walks and she gets on this sandy beach where she works as a lifeguard.
LOVE STATUS : wounded, the countless scratches still don't heal but she tries to not think about it. sligh thigh, one night stands, her everyday.

✰ where i belong.
RELATIONSHIPS:
AVAILABILITY:

MessageSujet: Re: she is the night terror.   Mar 1 Sep - 22:14

Aw, merci pour la validation et les compliments Dean. brille2: cryy/ lovelove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: she is the night terror.   

Revenir en haut Aller en bas
 
she is the night terror.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pigment Moonlight Night
» couches Sweet-Night
» One night stand
» sweet night
» Déception fard Nars "Silent night"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- MAKE THIS GO ON FOREVER  :: II ○ ALWAYS WHERE I NEED TO BE. :: FEELS LIKE COMING HOME. :: AFIRE LOVE, LOVE-